Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Vous êtes ici

Accueil » Présentation

 

La division production et promotion des semences est chargé de la production et de la diffusion des semences de bonne qualité physiologique, sanitaire et génétique en vue des actions de reconstitution du couvert végétal. C'est elle qui s'occupe de toute la chaine de production des semences forestières, de l'identification des peuplements semenciers de qualités supérieures dans les différentes zones semencières, la gestion des peuplements, la récolte, la préparation et le stockage de semences. Elle assure le contrôle de la qualité de stock jusqu’à la diffusion des semences à la clientèle. La division comprend deux programmes: 
le programme de diffusion et gestion des stocks et 
le programme récolte et gestion des peuplements semenciers. 
Programme diffusion et gestion des stocks
Le programme diffusion et gestion des stocks a pour missions: 
La promotion et diffusion des semences de bonne qualité 
La gestion des stocks de semences par un suivi constant des qualités et de leur viabilité 
Ce programme contribue également à l'approvisionnement des pépiniéristes en pots et produits phytosanitaires, à l'appui-conseil aux utilisateurs concernant les types de prétraitement des semences et le choix des espèces à planter.
Vos commandes en matière des plants, des intrants et des semences forestières seront traités par l'équipe de diffusion et gestion des stocks. Elle fera tout pour vous approvisionner avec les produits désirés et la conservation de la qualité des produits est la première préoccupation. Pour mieux vous servir, nous vous invitons à prendre note des conditions de vente des semences.
Programme récolte et gestion des peuplements semenciers
Le Programme Récolte et Gestion des Peuplements Semenciers est le premier maillon de la Division qui, de part son activité, (collecte des semences), concourt à la réalisation de la mission principale du Centre National de Semences Forestières. Il procède par une approche participative de collecte de semences avec des critères de sélection des sources de semences et des techniques de récolte bien définies. La nécessité de disposer d'un réseau permanent de sources de semences a également rendu indispensables des interventions en matière de gestion et d'aménagement des peuplements semenciers.
Les activités de récolte et de préparation de semences au niveau central comme dans les antennes régionales des semences forestières (ARSF) constituent des sources revenus saisonniers additionnels pour des centaines des femmes. La récolte des espèces est organisée en collaboration avec la population riveraine. De plus en plus la responsabilité pour la récolte et la préparation des semences est transférée du CNSF aux groupements des villageois pour atteindre une meilleur participation des paysans dans la conservation et entretien des peuplements semenciers.
Stratégie de collecte de semences
La production des semences est un processus qui comporte plusieurs étapes allant de la récolte au stockage en passant par le transport et la préparation, sans oublier la préservation des sources de semences. En cela, la collecte constitue une activité essentielle. Au CNSF, cette collecte s'appuie sur les éléments essentiels que sont:
La Prospection, la localisation et la sélection des peuplements semenciers: Elles permettent de définir l'aire de répartition d'une espèce donnée et d'en retenir les peuplements ''plus''. Ainsi un millier de peuplements d'environ 110 espèces sont identifiés comme aire de production de semences. 
Le découpage en six régions de provenances sur la base de paramètres administratifs, climatiques et écologiques et pour des besoins d'adaptabilité. 
L'implication des populations locales dans le processus de la collecte. Avant d'opérer cette approche participative les populations sont formées aux techniques de récolte, de préparation et de conservation des semences et de gestion de peuplements. 
Critères de Sélection des sources de semences
Les critères de sélections des peuplements et des "arbres plus" sont rigoureux et portent sur :
La pureté d'essence 
L'isolement pollinique (éviter la proximité avec les peuplements pauvres de la même espèce ou d'espèces susceptibles de former des hybrides avec l'espèce choisie) 
L'uniformité 
La dimension des peuplements : au moins 25 semenciers avec une distance minimum de 100 mètres entre eux. 
Age des peuplements (ni trop vieux, ni trop jeune) 
Morphologie : bonne forme 
Etat sanitaire / résistance : les arbres doivent en grande partie être exempts de maladie et résister aux conditions physiques du milieu.